Bio

Léo Chiachio est né en 1969 à Buenos-Aires, Argentine
Daniel Giannone est né en 1964 à Cordoba,  Argentine
Vivent et travaillent ensemble à Buenos Aires depuis 2003

Formation

Léo a étudié à l’Ecole Nationale des Beaux Arts “Prilidiano Pueyrredon” ainsi qu’à l’Ecole Supérieure des Beaux Arts « Ernesto de La Cárcova » avec les professeurs Pablo Suarez, Tulio de Sagastizábal, Ahuva  Szlimowicz et Graciela Canero.

Daniel a étudié, quant à lui, avec les professeurs Sergio Bazán, Teresa Lascano y Graciela Canero.

Expositions personnelles (sélection)

Les Chiachio-Giannone ont reçu en 2013 le second prix de l’Appel à création de la Cité Internationale d’Aubusson pour leur tapisserie intitulée « Les nouvelles verdures d’Aubusson » (5,40 x 2,80 m). Leur carton est en cours de tissage par l’atelier A2; la tombée de métier est programmée en mai 2017 à Aubusson.

2016
Ouvrages des garçons – Broderies à 4 mains – School Gallery / Olivier Castaing, Paris, France

2015
 « Chiachio & Giannone », Musée provincial des Beaux Arts Dr. Juan R. Vidal,  Corrientes, Argentine
 « Chiachio & Giannone »,  MUBA, Musée provincial des Beaux Arts René Brussau, Resistencia, Chaco, Argentine

2013
Chiachio & Giannone, broderies et porcelaine, MAC Bahía Blanca, Musée d’Art contemporain
de Bahía Blanca, Argentine

2012
Bordatón, broderies et porcelaine, Galerie Ruth Benzacar, Buenos Aires, Argentine

2011
Chiachio & Giannone,  MAC Salta, Musée d’Art contemporain, Salta, Argentine
Chiachio & Giannone,  Galerie Artis, Córdoba, Argentine
Eden Re-imagined : Leo Chiachio & Daniel Giannone,  San José Museum of Quilts and Textiles, San José, Californie, Etats Unis.  Commissaire Deborah Corsini

2010
Divino, Musée provincial des Beaux Arts Emilio Caraffa, Córdoba, Argentine

2009
Léo Chiachio et Daniel Giannone,  School Gallery / Olivier Castaing, Paris, France
Sagrada Familia, Centre Culturel d’Espagne, Guatemala. Commissaire Eva Grinstein
Rohayhu,  broderies, porcelaines et peintures, Galerie Ruth Benzacar, Buenos Aires, Argentine

2008
Piolin´s World,  broderies et objets, To b. Art Gallery, Saint Barthélemy

2007
Desborde de Alegría”, broderies, dessins et objets, Centre Culturel Recoleta, Buenos Aires, Argentine

2006
Shudô, broderie, dessins et objets, MACRO, Musée d’Art contemporain de Rosario, Argentine

2004
Duetto, broderie et dessins, Galerie Sonoridad Amarilla, Buenos Aires, Argentine

Expositions collectives (sélection)

2015
« Queer  Threads: Crafting Community and Identity », MICAMaryland Institute College of Art, Baltimore, Maryland. Commissaire John Chaich
“Rijswijk textile international biennial 2015”, Rijswijk Museum, Rijswijk, Hollande. Commissaire Anne Kloosterboer
« Hey! Modern art & pop cultura ACTE III », Musée d’Art brut et d’Art singulier, La Halle Saint Pierre, Paris, France

2014
« Intérvalos », 100 ans du Musée provincial des Beaux Arts Emilio Caraffa, Córdoba, Argentine
“El teatro de la pintura”, Artistes Argentins, dialogue avec Sonia Delaunay, MAMBA, Musée d´Art Moderne de Buenos Aires, Argentine. Commissaire Jimena Ferreiro
« New Territories : Design, Art and Craft from Latin America 2000-2013 », MAD, Museum of Art and Design, New-York, Etats-Unis. Commissaire Lowery Stokes Sims
« Queer Threads : Crafting Community and Identity », Leslie Lohman Museum of Gay and Lesbian Art, New-York, Etats-Unis. Commissaire John Chaich
“No(s) Drawings 2.0”,  Group Show,  School Gallery /Olivier Castaing, Paris, France

2013
Mitos y sincretismos.  Recorridos descentrados, Fondo Nacional de las Artes, Buenos Aires, Argentine. Commissaires Andrés Labaké et Fernando Farina
Entre el retorno y la partida,  Normas, límites y actualizaciones en el Arte Contemporáneo, exposition itinéranteMusée d’Art Contemporain de Salta, Argentine. Commissaires Natalia Giglietti et Francisco Lemus
No(s) Drawings, Group show, School Gallery / Olivier Castaing, Paris, France
Journey trough the landscape, British Council Gallery, Londres, Angleterre

2012
XVI Premio Fundación Klemm a las Artes Visuales, Buenos Aires, Argentine
Acrónica, Musée d’Art, Tigre, Argentine. Commissaire Rafael Cippolini
Entre el retorno y la partida,  Normas, límites y actualizaciones en el Arte Contemporáneo, 2ème Biennale Universitaire d’Art et Culture, Musée d’Art Contemporain Latino-américain, Argentine.  Commissaires Natalia Giglietti et Francisco Lemus
Salón Nacional de Pintura 2012, Fundación Banco Nación Argentina, Maison Nationale du Bicentenaire, Buenos Aires, Argentine
Colección de Arte Contemporáneo, Musée d’Art Contemporain de Salta, Argentine
Panteón de los Héroes, Historias, próceres y otros en el arte contemporáneo, Musée des Beaux Arts et Musée d’Art Contemporain de Bahía Blanca, Argentine. Commissaires Isabel Plante et Sebastián Vidal Mackinson
Últimas tendencias II, Musée d’Art Moderne de Buenos Aires, Argentine
Spring Pop Up, School Gallery / Olivier Castaing, Bruxelles, Belgique

2011
x 200 más,  La imaginación es más rápida que la historia, Centre Culturel Recoleta, Buenos Aires, Argentine.  Commissaire Cristina Schiavi
Barro del Paraisov: Arte Contemporáneo y Religiosidad Popular, Fondation OSDE, Buenos Aires, Argentine. Commissaire Juan Batalla
Programa Colecciones : Primavera,   Colección Balanz Capital, Musée des Beaux Arts Evita, Palais Ferreyra, Córdoba, Argentine. Commissaire Patricia Rizzo
Programa Colecciones: Invierno.  Colección José Luis Lorenzo,  Musée des Beaux Arts Evita, Palais  Ferreyra, Córdoba, Argentine
Panteón de los Héroes, Historias, próceres y otros en el arte contemporáneo, Fondation OSDE, Buenos Aires, Argentine. Commissaires Isabel Plante et Sebastián Vidal Mackinson
Encuentro de lugares ».  ZONA FRANCA: ¿Separados al nacer?, 42 Salon National des Artistes, Cartagena de Indias, Colombie.  Commissaire Esteban Álvarez
El deseo nace del derrumbe”,  Participation à l’oeuvre “Ramona, manto de vida” dans le cadre de l’exposition de Roberto Jacoby,  Musée National Centre d’Art Reina Sofía, Madrid,  Espagne. Commissaire Ana Longoni

2010
Primera edición del Premio Hotel Colonial Salta a las Artes Visuales, Musée d’Art Contemporain de Salta, Argentine
XIV Premio Fundación Klemm a las Artes Visuales, Buenos Aires, Argentine
Elogio de la Diversidad,  Consulat d’Argentine, Rio de Janeiro, Brésil. Commissaire Viviana Usubiaga
Casa Abierta – Open House 2010, Argentine Ambassador´s Residence, Londres, Angleterre. Commissaire Fernando Farina
IX Salón Diario La Capital: Diseño Contemporáneo,  Section : Artistas en Industrias, Musée Provincial des Beaux Arts Juan B. Castagnino, Rosario, Argentine
You´ll always find me in the kitchen at parties, The Center for Endless Progress, Berlin-Neukölln, Allemagne.  Commissaire Hella Gerlach, Gastón Pérsico, Roman Schramm et Cecilia Szalkowicz
Premio Itaú Cultural 09-10, édition bicentenaire, exposition itinérante : Espacio Itaú Cultural à Buenos Aires, Centre Culturel Virla à Tucumán, Musée d’Art Contemporain de Salta et Espace Contemporain d’Art à Mendoza, Argentine
Premio Fundación Andreani a las Artes Visuales, Musée Provincial des Beaux Arts Timoteo Navarro à Tucumán et Centre Culturel Recoleta à Buenos Aires, Argentine
Et si la Guirlande de Julie était en laine ! ,  Château de Rambouillet, France
Rituales, Musée Diario La Capital, Rosario, Argentine. Commissaire Fernando Farina
Discontinuos 2,  Centre Culturel Recoleta, Buenos Aires, Argentine. Commissaire Mindy Lahitte

2009
Salón Nacional de Artes Visuales,  98ème édition,  Palais de Glace, Buenos Aires, Argentine
Arte Textil: El trabajo del silencio, une exposition du Musée Provincial des Beaux Arts Franklin Rawson au sein du Centre Culturel José Amadeo Conte Grand, San Juan, Argentine
Desde lo textil hacia nuevos territorios, 5ème Biennale d’Art Textile, Palais de Glace, Buenos Aires, Argentine. Commissaire Florencia Battiti

2008
Terre a Tierra, Académie des Beaux-Arts de Watermael-Boitsfort, Bruxelles, Belgique

2007
Salón Cultural Chandon  2007,  Musée National des Beaux-Arts de Neuquén, Argentine
Mots Croisés/Palabras Cruzadas, Centre des Textiles Contemporains de Montreal, Canada
A new Cornucopia, Florida CraftArt, St.Petersburg, Floride, Etats-Unis
Palabras Cruzadas, Art and textile design, Buenos Aires, Argentine
Ouro Sentimental, Musée d’Art Contemporain de Niteroi, Rio de Janeiro, Brésil

2006
LX Salón Nacional de Rosario, Musée des Beaux Arts J. B. Castagnino, Rosario, Argentine
X Premio Fundación Klemm a las artes visuales, Buenos Aires, Argentine

2005
Blanc de Blanc, Diagonale, centre des arts et des fibres du Québec, Montréal, Canada
Festival de cine D.Sex, Centre Culturel Parque España, Rosario, Argentine

2004
Estudio Abierto, Espace projet au Palais Barolo, Buenos Aires, Argentine
La Recolección, Musée d’Art Latino-américain, Buenos Aires, Argentine

2003
Estudio Abierto / Retiro, Espace projet Harrods, Buenos Aires, Argentine

Foires d'art contemporain

2014
“ArtBO 2014”,  Ruth Benzacar Galería de Arte, Bogotá, Colombie

2013
“Pinta Nueva York 2013”, Yael Rosenblut Gallery, New-York, Etats-Unis
“Pinta London 2013”,  Artis Arte Contemporáneo, Londres, Angleterre

2012
Art Basel Miami, 11th edition of Art Basel,  Galerie d’Art Ruth Benzacar, Miami, Etats-Unis
Swab,  International Contemporary Art Fair, Barcelone, Espagne
Spring Pop Up, School Gallery / Olivier castaing, Bruxelles, Belgique

2011
Arte BA 2011, Galerie d’Art Ruth Benzacar, Buenos Aires, Argentine

2010
Off FIAC, stand School Gallery / Olivier Castaing, Cité de la mode et du design, Paris, France
Arte BA 2010,  Galerie d’Art Ruth Benzacar. Buenos-Aires, Argentine
MACO – Zona MACO – México Arte Contemporáneo, Mexique DF
ART.METZ, Metz, France

2009

Off FIAC, stand School Gallery / Olivier Castaing, Cité de la mode et du design, Paris, France

2008
ARCO 08”. Galerie d’Art Ruth Benzacar. Madrid, Espagne

2006
Arte BA 2006,  Galerie d’Art Belleza y Felicidad,  Buenos Aires, Argentine

2005
Arte BA 2005, Galerie d’Art Sonoridad Amarilla, Collectif d’artistes, Projet Línea Amarilla,
Barrio Joven, Buenos-Aires, Argentine

2004
Arte BA 2004 ,Galerie d’Art Sonoridad Amarilla, Collectif d’artistes, Projet Línea Amarilla,
Barrio Joven, Buenos Aires, Argentine

Prix

2013
“Les nouvelles verdures d´Aubusson”, Deuxième prix pour l’Appel à création 2013, Cité Internationale de la Tapisserie et de l´Art tissé, Aubusson, France

2012
Premio KONEX – Artes Visuales, Konex de Platino, soutenu par la Fondación Konex
Salón Nacional de Pintura,  mention honorifique,  soutenu par la Fondation Banco de la Nación Argentine
Premio KONEX – Artes Visuales,  Diploma al Mérito, soutenu par la Fondation Konex

2010
Primera edición del Premio Hotel Colonial Salta a las Artes Visuales, Premier Prix remis par l’Hôtel Colonial Salta du  Musée d’Art Contemporain de Salta, Argentine

2008
Premio 10 años Bola de Nieve, Premier Prix remis par la Fondation Start,  Espace Fondation Telefónica, Madrid, Espagne
Subsidio Fondo Cultura B.A., Programme Métropolitain de développement de la Culture, des Arts et des Sciences, Buenos Aires, Argentine

2007
Premio Platt 2007, Premier Prix remis par le groupe Impresor Platt, Buenos Aires, Argentine

2006
«LX» Salón Nacional de Rosario, Premier Prix remis par le Musée Castagnino, Rosario, Argentine

2005
Subsidio Fondo Cultura B.A., Programme Métropolitain de développement de la Culture, des Arts et des Sciences, Buenos Aires, Argentine
Mention «LIX» Salón Nacional de Rosario, Musée Castagnino, Rosario, Argentine

2004
Premio Orígenes Biblioteka, Premier Prix, Arte BA, Buenos Aires, Argentine

Résidences

2011
Encuentro de lugares,ZONA FRANCA: ¿Separados al nacer?, Travail réalisé sur des métiers à tisser du village de San Jacinto, 42e Salon National des Artistes, Cartagena de Indias, Colombie.  Commissaire Esteban Álvarez

2010
Proyecto Ekeko, Programme de Résidences des Artistes en Industrie du Musée d’Art Contemporain de Rosario, Projet réalisé à Verbano, Province de Santa Fe, Argentine

2008
LIPAC – Laboratorio de investigación y prácticas de arte contemporáneo, Buenos Aires, Argentine

Lectures et workshops

2013
“ The Art of Embroidery”, Lectures, Royal Collage of Art, Londres, Angleterre
“ The Art of Embroidery”, Lectures, The London College of Fashion, Londres, Angleterre

2012 
Ciclo de charlas con profesionales del arte, Cycle à la charge d’Eva Grinstein, Casa Escuela de Arte, Buenos Aires, Argentine

2010
“Chiachio & Giannone”, Exposition sur la production artistique coordonnée par Lic. Marcela López Sastre, Musée d’Art Contemporain de Salta, Argentine
“Ciclo de conversaciones con el arte” coordonné par Laura Batkis, British Arts Centre, Buenos Aires, Argentine
“Chiachio & Giannone”,  Exposition sur la production artistique, Musée Provincial des Beaux Arts Emilio Caraffa, Córdoba, Argentine
“Chiachio & Giannone”, Exposition sur la production artistique, Ecole des Beaux Arts de l’Université Nationale de Rosario, Argentine

2009
“Múltiples”, Séminaire coordonné par Esteban Álvarez, CEDIP, Buenos Aires, Argentine
“Cultura al Día”, Cycle à la charge de Jordi Batallé, Radio France Internationale en espagnol, Paris, France  http://www.rfi.fr/actues/articles/117/article_12876.asp
“Ciclo de Conversación con creadores”,  Cycle à la charge de Cristina Civale, Buenos Aires, Argentine
“Diversidad sexual y cultura contemporánea en el ámbito latinoamericano,  Intervenants de la table ronde: Xosé Manuel Buxán, Leo Chiachio & Daniel Giannone, Eva Grinstein et Plinio Villagrán. Centre Culturel d’Espagne, Guatemala.

2007
Chiachio – Giannone,  Workshop, Musée d’Art Contemporain de Niteroi, Rio de Janeiro, Brésil

2003
Participación  mesa redonda: Arte contemporáneo y diversidad sexual, Rosario,  Argentine

Ouvrages d'artistes

2012
A l´intérieur : Léo et Daniel,  Editions Derrière la Salle de Bains,  Texte de Julie Crenn,  France

2011
Residencia en el mundo,  Residencia en el mundo para artistas 2008/2010,  P. 30-33.  Editions Castagnino+MACRO, Rosario, Argentine
Poéticas contemporáneas,  Itinerarios en las artes visuales en la Argentina de los 90 al 2010, P. 112. Buenos Aires, Argentine

2010
Recetas,  Las mejores sugerencias para mirar arte contemporáneo. P. 31. Editions Castagnino+Macro, Rosario, Argentine

2007
Industria Argentina: Arte Contemporáneo en construcción, Cristina  Civalle et  Maravillarte en colaboration avec JP Morgan, Buenos Aires, Argentine

Collections

MAD – The Museum of Arts and Design, New-York, Etats-Unis
Musée de la Tapisserie d´Aubusson – Cité Internationale de la Tapisserie et de l´Art Tissé, Aubusson,  France
MAMBA – Museo de Arte Moderno de Buenos Aires, Buenos Aires, Argentine
Museo Provincial de Bellas Artes Juan B, Castagnino, Rosario, Argentine
MACRO –  Museo de Arte Contemporáneo,  Rosario, Argentine
MEC – Museo Provincial de Bellas Artes Emilio Caraffa, Córdoba, Argentine
MACSA – Museo de Arte Contemporáneo de Salta, Salta, Argentine
Grupo Platt Impresor, Buenos Aires, Argentine
Colección Balanz Capital
Colección José Luis Lorenzo
Colección Hotel Colonial Salta
Colección Alicia Castro
Nombreuses collections privées en Amérique latine, aux Etats-Unis et en Europe.

Texts

Leo Chiachio & Daniel Giannone

Marie Deparis-Yafil, 2009

Leo Chiachio et Daniel Giannone : un couple d’artistes argentins explosif et atypique. S’il fallait leur imaginer une filiation, ils pourraient être les enfants improbables de Gilbert et George, croisés avec Pierre et Gilles, dont les aïeux seraient Diego Rivera et Frida Kahlo. Chiachio et Giannone tiennent du duo anglais cette manière de se mettre en scène dans une iconographie incarnée, et du couple français, ce sens du baroque et de l’esthétique populaire. Ces artistes venus de Buenos-Aires ont acquis une grande notoriété en Amérique du Sud et leurs oeuvres brodées ont reçu de nombreux prix. Ces créations, extrêmement sophistiquées et délicates, sont à la fois ancrées dans des pratiques ancestrales et domestiques et, par leur manière sarcastique et kitsch de raconter leur vie, étonnement contemporaines.

Depuis leur rencontre une nuit de 2001, Leo et Daniel ne se sont plus quittés. A l’instar du mythe d’Aristophane, chacun a trouvé en l’autre sa moitié originelle, à tel point qu’ils considèrent leur vie d’avant cette rencontre comme étrangère, comme si leur réelle naissance datait de ce soir-là, il y a huit ans. Leur couple, fusionnel et gémellaire, forme une unité créative, un tout un et unique, une communion puissante qui nourrit leur art entre quotidien et fantaisie absolue.

Impossible, sitôt qu’on s’approche du travail de Chiachio et Giannone, de ne pas être saisi par l’époustouflante richesse de leurs tableaux brodés, l’extraordinaire profusion de points et de motifs, la complexité des compositions, le raffinement des fils de coton et de soie multicolores, la diversité des textures, à laquelle s’ajoutent pompons,  applications de tissu,  incrustations…le toute dans une opulence et un souci du détail extrême.

Obsessionnels, ils brodent minutieusement chaque après-midi, de 14h à 21h, tous les deux penchés sur la même pièce de tissu, en écoutant à la radio les telenovelas, partie intégrante de la culture populaire sud-américaine, dont les histoires à l’eau de rose imprègnent de kitsch leur travail. “Il arrive un moment où tout ce qu’il y a autour disparait”, raconte Leo Chiachio, et il ne reste plus que l’aiguille, le fil, Daniel, la radio en fond sonore, durant des heures. Une sorte de prière, un rituel ordonné, un sacrifice joyeux. Sous leurs doigts naissent alors petit à petit les plus somptueuses broderies, contrastant avec la simplicité rude de leur support, des pièces de coton, glanées sur les marchés du monde, récupérées, souvent de simples mouchoirs de toile brute, comme celles, bon marché,  présentées à la School Gallery, utilisées par les classes sociales les plus pauvres et les plus laborieuses. Dans cette réminiscence d’Arte Povera, la toile devient le miroir de leurs fantasmes, de leurs jeux, de leur vie ensemble.

Car Chiachio et Giannone, d’une certaine manière, ont huit ans. L’âge des jeux de rôle et de la comédie. Ils se mettent en scène dans leurs tableaux brodés comme dans des jeux d’enfants : on dirait qu’on serait samouraï, indien guaraní, tigre ou panthère, empereur ou encore on s’amuserait à  être El Pombero, l’esprit de la malice*. Si le jeu est moteur dans leur travail croisé, il apparaît, au-delà de ces enfantillages, une volonté de dissoudre les frontières entre « Arts majeurs » et « Arts mineurs ». Héritiers d’Arts & Crafts, ils mixent les genres, les époques, les histoires, entre art et artisanat, culture et culture populaire, mythes et réalité contemporaine, futilité de la mode et sérieux de l’engagement politique.

Toutes les inspirations sont bonnes à leurs travaux d’aiguilles, qui sont pour eux autant de joyeuses fantaisies, d’une totale liberté. On y trouve pêle-mêle, sans hiérarchie des genres et de manière aléatoire : Madonna, Rufus Wainwright, John Galliano, Grace Jones, l’art guatémaltèque, les ponchos argentins, les estampes japonaises, la vie domestique, les déesses brahmanes, le théâtre Kabuki, les magazines porno gay, Farah Fawcett, la queer culture, Mishima, les soap operas brésiliens, les B-movies, les gossip magazines, American Idol, Vivienne Westwood, Pasolini, Kitano, Bruce LaBruce ou Hiroshige…Toutes les fantaisies sont possibles, rien n’est interdit.

Ce métissage extrême, expliquent les deux artistes, est l’essence même de Buenos Aires, une ville cosmopolite, où se rencontrent des gens et des cultures du monde entier. Ainsi peut-on dire que leur travail parle de chez eux, de Buenos Aires, de l’Amérique du Sud, comme un témoignage de la créolisation du monde, de la réalité contemporaine du « tout-monde », pour reprendre l’expression d’Edouard Glissant.

A la différence de leurs aînés britanniques, et à l’ère du numérique et de la haute technologie appliquée à l’art, Chiachio et Giannone ont choisi les techniques les plus artisanales, la broderie, la céramique, qui demandent un travail manuel, concret, et de la lenteur, de la persévérance. Peintres de formation, ils ont su transposer leur sens de l’image dans le langage de la broderie, activité marginale, à plus d’un titre. La broderie, c’est d’abord cette activité habituellement dévolue aux femmes. Ainsi se rappellent-ils la légende de la reine Mathilde brodant la tapisserie de Bayeux, relatant l’histoire de son époque, ses guerres ses batailles. Ils pensent aussi aux femmes de la région de Mendoza qui brodèrent les drapeaux aux armes du général José de San Martín, qui libéra l’Argentine du joug espagnol au 18e siècle. Ce sont d’autres batailles que racontent parfois, entre imagerie kitsch et glitter, les broderies de Chiachio et Giannone: dans une sorte de « militantisme de l’aiguille », ils narrent la difficulté d’imposer le raimbow flag dans des pays, dont l’Argentine fait partie, où l’homosexualité est encore taboue, et rendent hommage aux morts du Sida. « Etre ouvertement et visiblement gays », disent-ils, “c’est s’affirmer acteurs du changement, et de l’Histoire.” Ainsi donc en se « soumettant » à cette pratique à la fois féminine et « archaïque » au regard des médiums artistiques contemporains, il choisissent une technique marginale comme un processus de réintégration, dans ce foisonnement de références et d’inspiration, de toutes les marges dans leur diversité culturelle, ethnique, sexuelle ou sociale.

Le monde de Leo Chiachio et Daniel Giannone est un peu fou. Et le portrait de cette folie créatrice ne serait complet si on ne savait qu’en réalité, il existe un troisième membre à ce couple déjà hors du commun. Leo et Daniel ont un fils, Piolín. « Dans nos œuvres », expliquent-ils, « nous parlons de nous-mêmes, nous sommes toujours les uniques protagonistes. Et dans nos vies, il y a Piolín. Nous sommes une famille. » Piolín est un mini daschung, fils-mascotte présent partout sur les toiles. Mais Piolín est plus qu’un animal de compagnie ou qu’un modèle. Piolín a un destin unique car il est devenu, en quelques années, un important collectionneur d’art. Plus de 150 œuvres d’art offertes par des artistes, argentins mais pas seulement, toutes proportionnées à l’animal et en rapport avec Piolín ou son monde. Le plus sérieusement du monde, le chien possède son propre musée, le MUPI – MUSEO PIOLIN et sa collection a déjà été présentée plusieurs fois au public ! Lorsqu’elle est exposée, la collection est montée à hauteur de l’animal et pour l’admirer, il faut donc se mettre à sa hauteur…et changer de point de vue !

Sans aucun doute, Leo Chichio et Daniel Giannone ressuscitent à leur manière le « real maravilloso » cher au surréalisme, offrant à nos regards émerveillés, dans une expression artistique unique et avec un zeste de folie, les images du syncrétisme culturel d’un monde  aujourd’hui nécessairement métissé.

Press

Leo Chiachio & Daniel Giannone

ELLE Décoration 2013

See PDF

Leo Chiachio & Daniel Giannone

Revista BARZÓN, 2012

See PDF

Museum Rijswijk heeft ereldprimeur in huis

Groot Rijswijk, mai 2015

See PDF

Entrejidos con Chiachio & Giannone

Yudi Yudoyoko, Lento, mai 2015

See PDF

El textil en la cima del arte

Resistencia, septembre 2015

See PDF

Presse Web

2012
“Bordatón: Chiachio & Giannone” par Paola Maurizio.  Arte Online.  Note publiée lundi 30 Juillet 2012
“Bordatón de Chiachio & Giannone” par Ariel Schettini.  SAUNA Revue d’Art.  Año 2. Nº 22. Juillet 2012.
“Debordante Bordatón”.  Ramona Web.  Revue d’Arts visuels.  Argentine. Juillet 2012

2011
“Rescatando lo artesanal” por Bitácora de Vuelo.  Juillet 2011 

2009
“Leo Chiachio & Daniel Giannone”  par Mariano Mayer.  Madrid. Espagne. 27-02-09.