Behind the Future …
vestiges industriels engloutis
entre fiction et réalité augmentée

Station 3, 2012 ©Nicolas Dhervillers
Station 1, 2012 ©Nicolas Dhervillers
Pipes 1, 2012 ©Nicolas Dhervillers
Station 4, 2012 ©Nicolas Dhervillers
Road, 2012 ©Nicolas Dhervillers
Lines, 2012 ©Nicolas Dhervillers
Inside 1, 2012 ©Nicolas Dhervillers
Inside 4, 2012 ©Nicolas Dhervillers
Ground Floor 1, 2012 ©Nicolas Dhervillers
Bridge, 2012 ©Nicolas Dhervillers

Station 3, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

Station 1, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

Pipes 1, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

Station 4, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

Road, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

Lines, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

Inside 1, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

Inside 4, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

Ground Floor 1, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

Bridge, Behind the Future, 2012
Photographie
©Nicolas Dhervillers

Demande d'information

BEHIND THE FUTURE

 

En contrepoint du travail entreprit par les allemands Hilla et Bernd Becher il y a une trentaine d’années, la série «Behind the Future» réinvente les notions d’archives et de documents en photographie. Visions anticonformistes, la ruine au sens benjaminien du terme est ici mise à mal.

Et si le photographe s’était perdu ? Loin de l’idée d’une cartographie, ces clichés n’ont pas la rigueur de l’inventaire, il n’y a pas de légende, pas de frontalité, pas même de réalité, pas de début ni de fin. Le photographe aurait erré, tentant de trouver un chemin, se serait perdu, serait retourné sur ces pas, et ne serait jamais réapparu.

Virtuels, science-fictionnels, ce sont tout de même des documents. Nous ne sommes ni en présence du jour, ni de la nuit, le temps photographique est ici une mise à l’épreuve, une abstraction. Le chromatisme de ces images dans une large palette de verts, les petites saturations lorsque la lumière se pose, le cadre précis : rien ne semble être laissé au hasard dans ces « tableaux documents ». Véritables décors d’une période de l’histoire engloutie par une nature radioactive, tout est néanmoins immuable, abandonné, déserté.

Vous aimerez également...

LaLicorne2018Dessinlapierrenoiresurpapier66x86cmRT955RaphalTachdjian

dessin

Raphaël Tachdjian outrenoirs oniriques & dessins en clair obscur

Outrenoir onirique et dessin en clair obscur … un conteur à l’imaginaire infini

Lire la suite
Whatthehellisdigitalmarketing2021Sculpture50x50x21cmLF-2102LAFRATRIE

sculpture

LA FRATRIE créations à 4 mains de mondes utopiques évocateurs et riches de sens

La Fratrie, deux frères, Karim et Luc Berchiche, qui créent à quatre mains des sculptures fascinantes de précision et d’évocations et qui interrogent l’homme dans son rapport...

Lire la suite