';

HOPE

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +
Share

C'est au coeur d'une chapelle du XIIème siècle, située dans l'enceinte du château de Châteaugiron que prend place l'exposition “HOPE” imaginée par le plasticien végétal Duy Anh Nhan Duc pour le lieu. La nature renoue ici avec son caractère sacré.

Entre force du vivant et magie de graines en dormance, symbole de vie et de renaissance perpétuelle, l’exposition HOPE invite à se connecter avec la nature dans un lieu qui invite à la communion.

Dans son atelier Duy Anh transforme sans les contraindre pissenlit, trèfle, pavot, hortensia, lichen… glanés au cours de ses promenades, en œuvres par lesquelles le cycle du temps s’arrête et devient poésie de la fragilité de l’instant. Entre prise de conscience et beauté de l’éphémère, méditation et radicalité de la nature, Duy Anh Nhan Duc plonge sans cesse dans la beauté du vivant.

La nature retrouve, dans la chapelle de Châteaugiron, son caractère sacré. Les cimes du ciel et ses douze mille pissenlits dessine une voie céleste avec ses graines volatiles. L’ombre fleurie, souvenir d’un arbre qui n’est plus, et qui a su à chaque cycle de sa vie, semer dans la terre ses fruits. L’espoir et ses milliers d’épines de rose ou encore L’éveil et ses innombrables aigrettes de pissenlit, deux êtres qui replacent l’humain au cœur de la nature et nous ouvrent à la voie du changement.

Info